Un vagin en bonne santé s’illustre par un taux équilibré d’acides et de bactéries permettant de lutter contre les infections et de rétablir le pH normal. Cependant, pour préserver la santé vaginale, il faut quelques mesures d’hygiène.

Les femmes se doivent davantage d’avoir une hygiène intime irréprochable pour éviter les infections vaginales. Ainsi, pour maintenir une bonne santé de vos zones génitales, découvrez ces astuces simples pour préserver votre hygiène intime !

 

Éviter les douches vaginales

Le niveau normal du pH du vagin est de 4,5. Toutefois, il est perturbé par les douches vaginales. En effet, lorsque l’on élimine la flore par un lavage intime interne, le vagin devient la porte d’entrée des germes agressifs et des infections.

Limiter certains aliments

L’alimentation joue un rôle important dans la santé globale. Et c’est le cas concernant la santé vaginale. Cette dernière est mise en péril par la consommation de certains aliments dont le pain blanc, le sucre et la viande rouge. Evitez la consommation d’acides gras qui se trouvent dans les viennoiseries, les aliments transformés, les biscuits et les frites….

En effet, il convient d’avoir une alimentation variée et équilibrée et de consommer au minimum 1,5 litres d’eau par jour. De plus, les aliments riches en vitamine E comme le brocoli, l’avocat, les légumes verts, les fruits de mer, l’huile d’olive et les noisettes par exemple.

Porter des sous-vêtements en coton

Privilégiez les sous-vêtements en coton car ces derniers absorbent l’humidité et permettent à la peau de respirer. En effet, les autres matières augmentent la sudation et la prolifération des bactéries.

Respecter la bonne manière d’essuyage

Après avoir été à la selle ou après la miction, il convient de s’essuyer avec du papier toilette ou mieux de se laver en allant toujours de l’avant vers l’arrière. Cela évite aux bactéries de se propager depuis l’anus vers le vagin et de réduire des risques de maladies comme la cystite.