De nouvelles études ont mis en cause les risques d’inflammation suite à l’épilation du maillot. Alors la question qui se pose, comment limiter les risques ? Y a-t-il une méthode d’épilation plus conseillée qu’une autre pour éviter ces problèmes ? Suivez nos conseils.

A quoi servent les poils pubiens ?

 

Les poils que l’on a sur le corps servent à limiter les zones de frottement. Les poils pubiens sont utiles pendant les rapports sexuels car ils créent une interface entre les peaux et favorisent le glissement d’une peau sur une autre.

Est-ce que l’épilation du maillot abîme la peau ?

 

Quand on enlève les poils, on perd cette barrière qui protège partiellement les lèvres, ce qui peut favoriser la survenue des bactéries. Ce n’est pas le fait d’enlever le poil qui favorise la contamination, mais, le fait que la peau soit lésée, notamment à la suite d’un rasage. Les microcoupures et irritations peuvent favoriser les infections.
Si on evite le rasage et on s’épile en respectant les bons gestes, on limite les risques.

 

 L’épilation intégrale, c’est risqué ?

 

Non, elle n’est pas risquée si elle est faite correctement : on doit désinfecter bien la zone avant et après. Si le geste est mal fait en revanche, on se crée forcément une irritation.

Quand on s’épile les lèvres, on évite les sous-vêtements synthétiques qui peuvent générer des frottements, ce qui augmente le risque d’infection cutanée. Pour l’éviter, on choisit des sous-vêtements avec une partie en coton à l’endroit des lèvres.

Quand consulter un dermato après une épilation du maillot ?

 

On consulte un dermatologue si on a beaucoup de boutons qui s’infectent ou un poil qui est en train de s’enrouler sous la peau inaccessible à la pince. Cela peut créer une vraie infection. On consulte, également, en cas d’irritation étendue ou persistante, de douleur, de kyste inflammatoire, et de toutes sorte d’infection.

 

A quelle fréquence je m’épile le maillot ?

 

Cela varie en fonction de ce que l’on aime et sa pilosité. Mais on laisse un minimum de 15 jours entre deux épilations.

 

 L’épilateur ou la cire, même combat ?

 

Le résultat ne sera pas forcément le même. Tout dépend de sa pilosité. Si on a peu de poils, alors oui la cire ou l’épilateur donneront les mêmes résultats. En revanche, pour les pilosités moyennes ou fortes, on opte pour la cire qui présente moins de risques de couper le poil, on arrache plus facilement le poil et son follicule avec la cire.

La cire reste quand même plus pratique et agréable que l’épilateur. Ce dernier peut casser les poils et créer des petits boutons sous peau.

 

Peut-on raser de temps en temps pour éviter plusieurs repousses ?

 

Le problème de pousses inégales survient souvent l’été. Comme on veut un maillot plus net, on s’épile tous les 15 jours. Mais on finit par se retrouver avec des poils longs et des poils courts et à devoir s’épiler à nouveau.

 

C’est vrai que le rasoir rend le poil plus épais ?

 

Non, après le rasage, quand ça repousse on a l’impression d’avoir un poil plus dur. Mais ce n’est qu’une impression. Comme il est coupé proche de la racine, on a l’impression qu’il est plus épais.

 

 Quel est le meilleur moyen d’éviter les brûlures quand on s’épile?

 

On fait un test sur sa main avant d’appliquer la cire sur son maillot.

 

 Quelle « coupe » la plus demandée chez l’esthéticienne ?

 

La « coupe » la plus demandée est « le string », dans le jargon des esthéticiennes, plus connu sous le nom de ticket de métro.

Les différents types d’épilation du maillot

Le string : épilation des lèvres, on laisse un peu de poils sur le pubis très droit
Le maillot classique : pubis de manière peu échancrée, épilation de la culotte
Le maillot brésilien : très échancré mais pas épilation des lèvres
Le maillot intégral : complet, on enlève tous les poils.