Rien de plus agaçant que le bruit des ronflements ! Ces symphonies improvisées qui nous empêchent de dormir la nuit sont un véritable calvaire. La personne qui ronfle, plongée dans un sommeil profond, ne se rend pas compte du bruit irritant qu’elle produit, alors que son entourage souffre ! Quelles sont les causes et les conséquences du ronflement et comment peut-on le réduire ?

Qu’est-ce que le ronflement ?

Le ronflement se produit suite à la vibration de la luette et des tissus du palais au passage de l’air pendant l’inspiration. Il n’est pas considéré comme un problème de santé, sauf en cas d’apnée du sommeil.
Les personnes qui ronflent sont généralement inconscientes de la gêne qu’elles occasionnent et certaines d’entre elles ne savent même pas qu’elles ronflent.
Les causes du ronflement :

Normalement, pendant le sommeil, la gorge et le palais se relâchent. Or, chez quelques personnes, les tissus de ces organes peuvent parfois entrainer une obstruction partielle et entraver le passage de l’air. Pour que les poumons puissent être alimentés, le flux d’air est accéléré, chose qui cause la vibration des tissus pendant la respiration. Cette obstruction est souvent due à des raisons anatomiques et provoque le ronflement.
Différents facteurs peuvent favoriser le ronflement ou l’aggraver à savoir :
Le surpoids :

L’excès de poids est classé comme la principale cause de ronflement. En effet, entre 75 et 90 % des personnes qui ronflent sont en surpoids. Ceci est dû au fait que l’excès de graisses s’amoncelle au niveau du cou, et exerce une pression sur les voies respiratoires qui finissent par rétrécir.
La grossesse :

La grossesse entraine une prise de poids et a donc les mêmes effets que le surpoids.
Des malformations :

La présence de polypes, d‘excroissances au niveau des voies nasales, des amygdales volumineuses ou une cloison nasale déviée peuvent causer le ronflement.
L’alcool :

La consommation d’alcool détend les tissus de la gorge en agissant comme sédatif.

Traitements du ronflement :

Les traitements du ronflement varient selon la cause et la gravité des complications. Ainsi, en cas de ronflement sévère, suite à une malformation, une intervention chirurgicale pour une ablation des amygdales ou des polypes nasaux peut être nécessaire.

Les traitements non chirurgicaux comprennent une rééducation anti-ronflement dans le but de tonifier les tissus de la gorge, l’acupuncture, adopter un mode de vie plus sain et le traitement de la congestion nasale.

Comme précité, l’excès de mucus au niveau du nez ou de la gorge, entrave le passage de l’air et provoque des ronflements. Ainsi, le réduire peut aider à diminuer voire éliminer les ronflements.
Voici une recette de jus naturel idéal pour lutter contre le ronflement :
Ingrédients :

2 cm de racine de gingembre frais
2 pommes
2 carottes
½ tasse d’eau
¼ de citron

Préparation :

Mixez tout ces ingrédients jusqu’à obtenir un mélange homogène. Consommez ce jus le soir avant de dormir de façon régulière, pour de meilleurs résultats.
Bienfaits du jus :

Grâce aux ingrédients qu’il contient ce jus permettra de diminuer significativement le mucus accumulé au niveau du nez et de la gorge et donc de limiter le ronflement.

En effet, le gingembre va augmenter l’expulsion du mucus, grâce à son action expectorante, et va réduire la congestion nasale et dissoudre le flegme grâce à son pouvoir réchauffant.

En outre, ce jus va également agir comme brûle-graisses. La combinaison du citron, des pommes et du gingembre va favoriser la combustion des graisses et par conséquent la perte de poids. Une action souhaitée pour limiter les ronflements.

Attention: le gingembre est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux personnes qui souffrent de maladies de sang et les diabétiques.