Il existe des aliments qui peuvent avoir une influence sur la vessie hyperactive et que nous devrions éviter pour mieux la contrôler.

Une vessie hyperactive expulse de l’urine sans contrôle. Cela peut être un problème embêtant, mais heureusement, il y a des solutions, si elle est traitée à temps.
Dans ce qui suit, nous allons vous donner une liste des aliments qu’il vaut mieux de pas consommer si vous souffrez de ce trouble.

Que savoir sur la vessie hyperactive ?

Une personne qui souffre de se trouble présente, au moins, deux de ces symptômes :

Uriner plus de 8 fois par jour et 2 fois par nuit.
Avoir des envies soudaines et très fortes d’aller aux toilettes.
Avoir des pertes après avoir uriné.
Une perte de contrôle de la vessie peut être provoquée par des causes inconnues, mais les principaux déclencheurs sont :

La nervosité
Le stress
La consommation excessive de café
La grande ingestion d’eau
20% des cas correspond à un problème neurologique comme la maladie de Parkinson, les tumeurs cérébrales, un problème de moelle ou de myéloméningocèle.

Les personnes qui souffrent de vessie hyperactive se sentent dans l’incapacité de faire certaines activités ou ont honte de leur affection.

L’urgence d’aller aux toilettes et les pertes d’urine « en chemin » entraînent un isolement social et des problèmes au travail.

Quels aliments éviter si on a une vessie hyperactive ?

Les aliments piquants

Les épices indiennes, les plats mexicains ou asiatiques, le piment… peuvent nous enchanter mais également être mauvais pour notre santé urinaire.

Les plats et les épices piquants empirent les symptômes, et nous vous recommandons de ne pas les consommer ou de réduire au minimum les quantités quand vous préparerez votre dîner.

Les plats sucrés

Les gâteaux ou tout aliment qui contient une bonne dose de sucre est nocif pour la santé.
Ils augmentent tous le besoin d’uriner et irritent la vessie.
Évitez les bonbons, les gâteaux, les tartes….. À la place, consommez plus de fruits et de fruits secs, sains et nutritifs.

Le café

La caféine a plusieurs effets négatifs sur le corps, elle provoque une hyperactivité au niveau cérébral, cardiaque et urinaire.

Ainsi, boire trop de café demande un travail plus exigeant à la vessie, et empire donc les symptômes.

Cette infusion n’est pas la seule qui peut augmenter la quantité d’urine que nous éliminons au quotidien. Les sodas (surtout le Coca-Cola), certains types de thé et le cacao aussi.

Les jus de canneberges ou d’agrumes

Les canneberges sont excellentes pour la santé cardiaque et sanguine (on les recommande aux personnes souffrant d’hypertension ou de diabète), ainsi que pour lutter contre les infections urinaires.

Cependant, l’un des effets collatéraux est qu’ils peuvent empirer les symptômes d’une vessie hyperactive à cause de son acidité.
Il est déconseillé de boire des jus acides ou d’agrumes (orange, pamplemousse etc) même s’ils ont la capacité de renforcer le système immunitaire grâce à leur apport en vitamine C.

Si vous souffrez d’un problème d’incontinence urinaire, les composants de ces fruits irritent encore plus la vessie.

L’alcool

Les effets secondaires de l’alcool sont nombreux. C’est un diurétique puissant, il peut irriter la vessie.

La tomate

Ce fruit est très acide et en tant que tel, il empire la santé de la vessie et du tractus urinaire. De plus, puisqu’il contient beaucoup d’eau, il se comporte comme un diurétique puissant.