Le cancer est l’une des maladies les plus mortelles de notre temps. Il risque de se propager dans le corps et causer le décès de la personne qui en souffre. Quant aux traitements disponibles, chimiothérapie, chirurgie, radiothérapie, etc.,sont assez agressifs et présentent des effets secondaires remarquables. Nous vous présentons une méthode de traitement du cancer découverte par Dr. Johanna Budwig !

Le cancer se manifeste par une mutation et une multiplication anarchique et incontrôlée des cellules d’un tissu ou d’un organe donné, et qui deviennent des cellules, dites cancéreuses. Se proliférant à une vitesse plus ou moins importante, déterminant la gravité de la maladie.
Cette mutation cellulaire à l’origine du cancer peut être due à plusieurs facteurs dont :

Une prédisposition génétique
Des antécédents familiaux
L’obésité
Une contamination à certains virus
La consommation d’aliments industriels et transformés
L’exposition prolongée à des polluants chimiques
De mauvaises habitudes de vie : stress, tabagisme, consommation de drogue et d’alcool.
Une fois diagnostiqué, les patients se retrouvent généralement face à des choix restreints, qui dépendent de l’avancement de la maladie :

la chirurgie pour retirer les tumeurs localisées avant qu’elles ne se propagent, la chimiothérapie ou la radiothérapie : deux techniques de traitement généralisé qui permettent de tuer ou de réduire la taille des cellules cancéreuses et peuvent être utilisées en complément de la chirurgie. Mais, il existe la méthode de Johanna Budwig contre le cancer ?

Dr. Johanna Budwig est une biochimiste allemande qui s’est consacrée à la recherche en cancérologie. Grâce à son expertise dans le domaine, elle a réussi à trouver une méthode pour arrêter le développent du cancer et rétablir le pH sanguin. Une trouvaille qui lui a valu 7 nominations au Prix Nobel, et un harcèlement de la part de l’industrie pharmaceutique qui l’empêcha de publier ses essais cliniques et d’obtenir son prix.

Le principe de la méthode Budwig

Après avoir analysé le sang de patients considérés comme cas désespérés, Dr. Budwig a remarqué qu’ils présentaient un taux bas d’hémoglobine, et que leurs cellules manquaient d’oxygène et de nutriments essentiels à leur bon fonctionnement.

Ce manque d’oxygénation provoque la mutation des cellules qui essaient de trouver une autre source d’énergie, telle que celle venant de la fermentation du sucre, ce qui conduit à l’apparition des cellules cancéreuses qui agissent à leur tour en augmentant le taux de toxicité et d’acidité dans le sang et une baisse encore plus importante d’oxygène.

Dr. Budiwg essaya grâce à sa méthode d’alcaliniser le sang de ses patients et de rétablir leur taux d’oxygène et de nutriments pour empêcher les tumeurs de se multiplier et de se propager.

Les étapes de la méthode Budwig

La première étape consiste à intégrer à la routine alimentaire quotidienne des malades, un mélange de 3 cuillères à soupe de graines de lin fraîchement moulues ou de 5 d’huile de lin bio, non chauffée et non traitée, d’une tasse de fromage blanc de chèvre, et d’une pincée de piment de Cayenne. Un remède à prendre avec une cuillère en bois et non en métal.

La seconde étape vient sous forme de règles à suivre afin de limiter au maximum la quantité de toxines qui pénètrent dans le corps et augmentent son acidité, créant ainsi un environnement propice au développement des cellules cancéreuses :
Consommer uniquement des aliments frais et bio.
Ne pas boire l’eau du robinet et les boissons gazeuses.
Éviter le sucre, les aliments transformés, les graisses animales, les viandes non-organiques, les sauces pour salades vendues en magasin.
Remplacer le sucre par des édulcorants naturels : miel ou stévia,
Boire du thé vert 3 fois par jour, ainsi que des jus de légumes frais (carottes, céleri, betterave…)
Éviter le sel de table, le pain blanc, le riz blanc, la farine blanche, etc.
Ne pas consommer de produits de soja
Remplacer les huiles hydrogénées et l’huile de poisson par l’huile de coco
Limiter l’utilisation de médicaments et de produits cosmétiques chimiques.