Août 23, 2016
129671 Views

Comment apprendre à votre enfant

Written by

La propreté est une étape très importante dans la vie de votre enfant. Finies les couches, votre petit loup va aller aux toilettes comme un grand. Mais cet apprentissage ne se fera pas facilement . Il faudra vous armer de patience et de garder votre calme. Voici quelques astuces approuvées par des mamans pour que ce nouveau stade se déroule au mieux.
1. Bien choisir le matériel
Le pot est très important dans cette étape ! Il faudra bien le choisir pour que votre enfant soit confortablement assis. Il existe aussi des chaises avec pot intégré, encore plus agréables pour l’assise. Pensez à placer le pot dans un endroit accessible facilement pour que votre petit puisse aller le chercher dès que l’envie s’en fait sentir.

2. Tester les culottes
Si votre enfant ne semble pas encore prêt à aller seul aux toilettes, ne vous stressez pas! Laissez-le aller à son rythme, faites cette transition en douceur avec des culottes qui s’enfilent et s’enlèvent, mais absorbent comme une couche en cas de fuite.

3- Proposer à votre enfant des culottes rigolos
Parfois, il suffit que votre enfant soit dans une culotte de « grand » pour que le déclic se fasse. Laissez-le les choisir lui-même.

4. Lui offrir des livres pédagogiques
L’identification est une méthode très efficace. Pour extérioriser la situation et mettre des mots sur les choses, les livres peuvent être de bons alliés. A l’arrivée d’une petite sœur, pour la rentrée en maternelle, lorsqu’il a peur du noir et pour l’apprentissage de la propreté… toutes les thématiques sont abordées dans les ouvrages pour enfant.
Tchoupi, Petit Ours Brun, L’Âne Trotro, P’tit Loup, Petit lapin blanc… ils vont tous sur le pot !

Comments to Comment apprendre à votre enfant

  • Donner aux parents des indicateurs montrant la maturité physique et mentale de l’enfant me semble beaucoup plus pertinent pour déceler le moment ou l’enfant est en capacité à devenir propre, que c’est conseil, sortie d’on ne sait trop d’ou! Je pense qu’en 2017, avec les avancés scientifique sur le développement de l’enfant, de son cerveau et des neurosciences affectives, je suis profondément CHOQUEE de lire des absurdités pareil! C’est vraiment du grand n’importe quoi! et pourquoi pas remettre les bébés dès 6 mois sur le pot à heure fixe pendant que nous y sommes!

    Soizic Gratté de Chavigny 23 janvier 2017 21 h 40 min Répondre

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *