Saïd El-Amari repose dans un état critique à l’hôpital de l’Enfant-Jésus.

C’est un homme de 38 ans, père de quatre enfants, chauffeur de de Taxi pour la compagnie Taxi Coop. Saïd lutte pour sa vie après avoir été gravement blessé lors de la fusillade au Centre culturel islamique de Québec, dimanche soir.

 

 

La famille vit des heures d’angoisse, alors que les informations sur l’état de santé de M. El-Amari arrivent au compte-goutte. « Il a été opéré. Il y a d’autres opérations à venir. On attend. Il est dans un état critique », affirme M. Dardari son beau père.

 

 

Malgré le moment éprouvant, les proches de M. El-Amari ont tenu à montrer leur gratitude. On remercie les médecins. La famille est également touchée par l’élan de solidarité envers la communauté musulmane.
Selon Abdallah Homsy, porte-parole du Regroupement des intermédiaires de taxi de Québec (RITQ), un autre chauffeur de taxi, dans le secteur de Sainte-Foy, a également été blessé par balle, lors de l’attentat, dimanche.

 

 

Il s’est également rendu au chevet de M. El-Amari. «C’est quelqu’un qui est proche de moi. J’ai été avec la famille toute la journée», explique-t-il.