Indépendamment de la zone du corps où on accumule de la graisse, les exercices aérobics sont très efficaces pour la réduire, même s’il faut les associer à d’autres choses

Chaque personne a plus ou moins de graisse à différentes parties du corps.
Si cela peut être dû à la génétique ou même au sexe, nos habitudes ou ce que nous mangeons peuvent modifier la forme du corps.

Dans ce qui suit, nous allons vous expliquer pourquoi vous avez de la graisse où vous en avez !

Pourquoi la graisse s’accumule-t-elle ?

Chaque zone du corps stocke de la graisse de manière différente.

Quand on prend du poids, il existe deux mécanismes différents : d’une part, du bassin jusqu’en bas, où ce sont les quantités de cellules de graisse qui augmentent ; d’autre part, du tour de taille jusqu’en haut, où ce sont la taille des cellules de graisse qui augmente.

Cela a un impact différent sur chaque zone du corps.

La graisse est la manière qu’a le corps de garder de l’énergie, mais tout ne se « garde » pas au même endroit. Il y en a 3 types :

La graisse sous-cutanée

C’est la graisse qui est la plus proche de la peau et que l’on perd dès lors que l’on fait des exercices.

La génétique et les hormones ont un rapport important avec le fait que cette graisse se loge dans certaines parties du corps.

La graisse abdominale

Elle est plus intériorisée dans le corps et s’accumule autour des organes. Elle consiste un danger quand elle est excessive.

Généralement, l’excès de graisse abdominale est précédée d’un excès de graisse sous-cutanée.

La graisse intramusculaire

Elle se maintient dans les fibres musculaires, même si elle est rare, contrairement aux deux précédentes.

Elle apparaît chez les personnes en surpoids important et obèses, et peut provoquer une résistance à l’insuline, principale cause de diabète.

4 zones d’accumulation des graisses

Le corps est gouverné par les hormones. Selon leurs niveaux, elles peuvent aider la santé ou tout l’inverse.
Il existe des études qui ont démontré qu’elles pouvaient déterminer à quel endroit la graisse se dépose.

Attention aux déséquilibres hormonaux les plus fréquents et leurs conséquences sur la forme du corps :

La graisse au niveau de la poitrine et des bras : la testostérone

Quand cette hormone est en-dessous de la normale, on le remarque dans des biceps plus gros et une poitrine « gonflée ».
Les androgènes sont d’autres hormones masculines qui provoquent cela.

La solution est de manger des graisses saines non hydrogénées, des vitamines B et des protéines, et de faire des exercices d’haltères et de force.

La graisse au niveau des épaules et des hanches : l’insuline

Les déséquilibres de cette hormone dans le sang cause une accumulation des sucre qui ensuite se transforment en graisse.

C’est la prise de poids typique des personnes qui aiment manger sucré.

La solution est de réduire sa consommation de desserts, et d’hydrates de carbone au fort indice glycémique.

La graisse au niveau du ventre : le cortisol

Aussi connue sous le nom d’ « hormone du stress », c’est la graisse qui s’accumule au niveau du ventre.
Il est important d’avoir une vie plus détendue, de réduire sa consommation de sucres et d’augmenter les vitamines B5 et C.

La graisse au niveau des hanches : les œstrogènes

Ce sont les hormones féminines et elles déterminent si oui ou non les femmes accumulent de la graisse au niveau des cuisses et des hanches.
Le métabolisme est alors responsable du nombre d’œstrogènes, et le foie devrait les éliminer. Pour cela, mangez du brocoli avec de l’acide folique et des vitamines B6 et B12.