Le cerveau représente le principal organe du système nerveux est aussi un organe vital du corps. Il contribue à réguler de nombreux processus et fonctions dans l’organisme. Il reçoit un nombre important d’informations et possède une liste de responsabilités interminables. Seulement, certaines habitudes que l’on adopte peuvent l’affecter, voire l’endommager.

Voici les 8 habitudes qui peuvent endommager votre cerveau :

1 – Sauter le petit-déjeuner :

Le petit-déjeuner est sans doute le repas le plus sauté de la journée. Par manque de temps ou pour réduire son apport calorique pour perdre du poids ! Sauter le petit-déjeuner est une grosse erreur. Le matin, notre organisme a besoin de nutriments pour pouvoir fonctionner proprement. Commencer sa journée sans petit-déjeuner affecte également les fonctions cérébrales.
Selon de nombreuses études et recherches scientifiques, le petit-déjeuner est essentiel pour booster les fonctions cognitives.

2 – Manger d’importantes quantités :

Cette habitude peut entraîner des problèmes cérébraux, outre la prise de poids et le ballonnement qui accompagnent la suralimentation.
En effet, consommer d’importantes quantités de nourriture notamment celle qui est riche en sodium, peut causer une hausse de la tension artérielle, laquelle impacte les artères du corps et ceux du cerveau.
Rappelons que l’hypertension est l’un des principaux facteurs de risque d’AVC.

3 – Fumer :

On connait les effets du tabac sur la santé, et sur les poumons surtout, mais saviez-vous qu’il peut aussi affecter le cerveau ? En effet, fumer augmente les risques du développement d‘Alzheimer. Les performances intellectuelles baissent chez les personnes âgées, ce qui peut annoncer le début d’une dégénérescence cérébrale.

4 – Consommer beaucoup de sucre :

Le sucre est l’ennemi numéro 1 de la ligne, de la santé, mais aussi du cerveau ! D’après une étude réalisée par l’Université de Californie aux États-Unis, une alimentation très riche en fructose peut ralentir le cerveau, ce qui va impacter la mémoire et les capacités d’apprentissage.

5 – Le manque de sommeil :

Une courte nuit de sommeil affecte l’ensemble du corps, mais tout rentre dans l’ordre quand on reprend de bonnes habitudes. Par contre, quand le manque de sommeil devient fréquent ou permanent, comme c’est le cas des insomniaques, ceci peut causer des dommages irréversibles au cerveau.
En effet, ne pas dormir suffisamment entraine une destruction des cellules cérébrales. Le manque de sommeil peut causer une perte de 25% des neurones qui jouent un rôle dans le processus de cognition.

6 – Se couvrir la tête pendant le sommeil :

Certaines personnes ont la fâcheuse manie de se couvrir la tête en dormant. Ce geste provoque une réduction d’apport en oxygène, ce qui peut affecter les fonctions cérébrales. Cette habitude augmente les risques d’inspirer d’importantes quantités de dioxyde de carbone.

7 – Faire travailler le cerveau quand on est malade :

Trop travailler lorsqu’on est malade affecte notre santé globale et plus particulièrement notre cerveau. Pour guérir et reprendre ses forces, notre corps et notre cerveau ont besoin de se reposer. Mais quand on les fait travailler, cela peut ralentir le processus de guérison et les impacter.

8 – Le manque de stimulation du cerveau :

Le manque de flux d’idées peut causer la régression du cerveau, parce qu’on ne le stimule pas assez. La pensée est essentielle pour la croissance du cerveau et son développement. Prendre part à des conversations intellectuelles nourrit l’esprit et renforce son efficacité.